Permis de travail Suisse 

Permis de travail Suisse

Les étrangers qui souhaitent venir travailler en Suisse ont besoin d’une autorisation de travail pour être employés par leur employeur à titre temporaire ou permanent. D’un point de vue légal, selon la loi Suisse, nul ne peut être embauché sans ce permis. Dans cet article, nous avons regroupé toutes les informations essentielles auxquelles vous ne voulez pas passer à côté sur le permis de travail Suisse.

Dans cet article:

À quoi sert le permis de travail Suisse ?

Le permis de travail Suisse sert à toute personne étrangère à venir travailler en Suisse légalement, sans s’exposer à des risques de poursuites pénales pour travail illégal. Toute personne physique ou morale ne peut embaucher légalement une personne sans que celle-ci ne possède de permis de travail, à ses risques et périls. 

Critères d’éligibilité pour un permis de travail Suisse

Chaque étranger souhaitant s’installer en Suisse pour y travailler doit remplir un certain nombre de critères pour pouvoir obtenir un permis de travail. Contrairement à d’autres pays, la Suisse est assez rigide sur les conditions de délivrance d’un permis de travail pour un étranger. En effet, ils exigent des personnes souhaitant obtenir un permis de travail en Suisse d’être hautement qualifié. En l’espèce, ce dernier est généralement délivré : 

  • Aux cadres
  • Aux spécialistes
  • Aux personnes diplômées de grandes écoles avec un gros bagage professionnel

Cependant, des exceptions existent pour les citoyens de l’Union Européenne et de l’AELE. En effet, ces derniers ont le droit de travailler trois mois sans devoir justifier des qualités citées précédemment. Pour tout emploi dont la durée est supérieure à trois mois, ces citoyens sont tenus de demander une autorisation de séjour à leur commune de domicile avant de commencer à travailler. 

Lectures connexes :

Comment obtenir un permis de travail Suisse ? 

La demande d’un permis de travail en Suisse est exclusivement sous la charge de l’employeur du futur salarié. Elle s’effectue en ligne uniquement, dans un délai de six à huit semaines avant l’entrée du salarié étranger sur le territoire Suisse. 

La demande est recevable si et seulement si :

  • L’employeur peut prouver que son futur employé servira les intérêts de l’économie Suisse.
  • L’employeur est en mesure de prouver que le candidat ressortissant d’un pays tiers n’est pas passé en priorité face à un ressortissant de l’UE ou de l’AELE.
  • L’employeur est capable de prouver que le futur salarié est hautement qualifié.
  • Les conditions de travail et de salaire sont respectées comme s’il s’agissait de l’embauche d’un Suisse.
  • Il s’agit d’un emploi à plein temps.

Documents nécessaires pour demander un permis de travail Suisse 

Pour demander un permis de travail Suisse, il faudra que l’employeur et le futur salarié remplissent un formulaire de demande pour l’apposer au dossier, en addition aux documents suivants :

  • Votre carte d’identité ou un passeport en cours de validité.
  • L’attestation d’emploi de l’employeur.
  • Un extrait de votre casier judiciaire (obligatoire ou non en fonction des cantons).
  • Votre livret de famille dans le cas où vous viendriez avec votre famille.

Combien coûte un permis de travail Suisse ?

Le coût d’un permis de travail Suisse diffère selon les cantons. En général, le coût varie de 65 à 90 CHF (ce qui équivaut à environ 66 et 92 €). 

Le règlement s’effectue sur la plateforme de demande et les modes de paiement autorisés sont : Visa, Mastercard, Postcard ou TWINT. 

Combien de temps faut-il pour obtenir un permis de travail Suisse ?

En général, une décision à la demande d’un permis de travail Suisse est donnée sous deux à trois semaines après réception du dossier et étude de celui-ci par le service compétent. Que la décision soit positive ou négative, le sujet en sera toujours informé. 

Permis de travail Suisse : résumé

En résumé, lorsqu’un étranger souhaite s’installer en Suisse pour y travailler, il devra se soumettre à une demande de permis de travail sous certaines conditions.

Si l’étranger provient d’un pays tiers, il pourra se voir délivrer un permis de travail Suisse s’il est hautement qualifié. 

Si l’étranger provient d’un pays membre de l’UE/AELE, alors il pourra se voir délivrer un permis de travail Suisse beaucoup plus facilement, sans forcément être hautement qualifié. 

La demande est effectuée par l’employeur et son coût dépend du canton dans lequel la demande a été effectuée. 

Permis de travail Suisse : FAQ

Qui paye le permis de travail Suisse ?

Le permis de travail Suisse est réglé par l’employeur. Lorsqu’il effctue la demande en ligne, le paiement s’effectue après le remplissage du formulaire. 

Qui doit faire la demande de permis de travail Suisse ?

L’employeur est tenu d’effectuer la demande de permis de travail pour son futur salarié. Cette demande doit être effectuée six à huit semaines avant la venue du salarié sur le territoire. 

Comment obtenir un permis de travail Suisse pour étranger ?

Un étranger peut obtenir un permis de travail s’il remplit certaines conditions. Les conditions d’obtention diffèrent selon la provenance de l’étranger pour qui la demande est adressée. Par exemple, il convient d’être hautement qualifié pour un ressortissant d’un État tiers ou simplement de nourrir de manière positive l’économie Suisse pour un ressortisant d’un pays membre de l’UE/AELE. 

Leave a Reply

Your email address will not be published.