Types de permis de conduire 

Types de permis de conduire

Dépendant du type de véhicule que vous souhaitez pouvoir manier, il y a différents types de permis de conduire dédiés à chacun d’entre eux. Dans cet article, nous avons dressé une liste détaillée des différents types de permis de conduire français et de la procédure à suivre pour les obtenir.

Qu’allez-vous trouver dans cet article ?

Le permis cyclomoteur : catégorie AM

Le permis cyclomoteur est accessible dès l’âge de 14 ans, c’est par ailleurs le seul accessible si jeune en France. 

Ce type de permis de conduire permet la conduite de motocyclettes de moins de 50 cm³ et de voiturettes. 

Pour l’obtention de celui-ci, il faut suivre une formation théorique (elle s’effectue généralement au collège) après laquelle l’élève se voit délivrer l’ASSR 1 (en classe de cinquième) ou l’ASSR 2 (en classe de troisième).

Une fois cette formation théorique passée et le diplôme obtenu, le candidat peut alors passer à la formation pratique (elle s’effectue traditionnellement en école de conduite) d’une durée de huit heures. Cette épreuve est répartie sur deux jours et est composée de :

  • un enseignement à la conduite hors de la route ;
  • une épreuve de conduite sur la route ;
  • une formation de sensibilisation sur la conduite et ses risques dans le milieu urbain. 

Ensuite, le sujet peut passer l’épreuve de l’obtention officielle du permis AM. 

Documents nécessaires pour l’inscription au permis cyclomoteur

La structure vers laquelle vous vous rapprochez pour passer la formulation pratique nécessaire à l’obtention du permis AM est tenue de créer vous inscrire sur le site de l’ANTS. Pour permettre cela, il convient de lui fournir un certain nombre de documents :

  • un justificatif d’identité ;
  • un justificatif de domicile ;
  • une photo d’identité-signature ou, à défaut, une photo d’identité ;
  • votre attestation d’ASSR 1 ou d’ASSR 2 ;
  • si vous êtes français et que vous avez moins de 25 ans : une copie du certificat de participation à la JDC ;
  • si vous êtes étranger : un titre de séjour ou une preuve de votre présence sur le territoire français depuis au moins six mois.

Il vous faudra également verser à la structure agréée la taxe prévue pour la formation (elle est généralement comprise entre 100 et 400 €). 

Le permis auto : catégorie B

Le permis auto de la catégorie B compte deux subdivisions, le permis B et le permis B1. Pour en savoir plus sur chacun d’entre eux, poursuivez votre lecture ci-dessous.

Le permis B

Parmi les différents types de permis de conduire, on compte le permis B. Ce type de permis de conduire est accessible dès l’âge de 17 ans (15 ans en cas de conduite accompagnée). 

Ce type de permis permet la conduite de voitures dont le poids total en charge ne dépasse pas 3,5 tonnes et dont le nombre de passagers (conducteur exclu) est inférieur à huit. Il permet aussi au conducteur d’atteler une remorque à son véhicule et d’effectuer la conduite de la sorte, mais le poids de cette dernière doit idéalement être inférieur ou égal à 750 kg. Si le poids de la remorque dépasse le poids requis, alors le poids total doit toujours être inférieur à 3,5 tonnes. 

Avec ce type de permis, la conduite de camping-cars, de moto légère et de tracteur est également autorisée, sous respect des conditions prévues à cet effet. 

Pour l’obtention de celui-ci, il faut soit se rapprocher d’une structure agréée pour l’inscription (en l’espèce, une auto-école), soit le passer en candidat libre (c’est-à-dire sans passer par la case de l’auto-école). Lors de l’inscription, il vous sera demandé si vous voulez le passer en boîte manuelle ou en automatique. 

L’épreuve se divise en deux parties, comme pour le permis AM. Il convient alors de passer la formation théorique qui consiste en l’obtention du code de la route avant de pouvoir entamer la formation pratique. 

Dans le cas où vous choisissez de passer par une auto-école pour passer votre permis, cette dernière sera chargée de votre inscription à l’examen du permis. Tout ce qu’il vous sera demandé de faire, c’est d’activer votre compte sur le site de l’ANTS. 

Dans le cas où vous choisissez de passer le permis en candidat libre, alors vous serez soumis à toutes les démarches. Il vous faudra effectuer toutes les démarches sur le site de l’ANTS vous-même, à la suite de quoi on vous délivrera un NEPH (numéro d’enregistrement préfectoral harmonisé) nécessaire à l’inscription à l’examen pratique du permis de conduire. 

Le permis B1

Parmi les différents types de permis de conduire, on compte le permis B1. Ce type de permis de conduire est accessible dès l’âge de 16 ans. 

Ce type de permis permet la conduite de quadricycle lourd à moteur, comme un quad ou une voiturette par exemple, dont la puissance n’excède pas 15 kW et dont le poids du véhicule est inférieur ou égal à 550 kg. Pour passer ce type de permis, il n’est pas nécessaire d’obtenir le permis B au préalable. 

Documents nécessaires pour l’inscription au permis auto

Que vous vous présentez à l’examen pratique du permis auto par le biais d’une auto-école ou en tant que candidat libre, vous devez être tenus de pouvoir justifier des documents suivants pour obtenir un NEPH :

  • si vous avez moins de 21 ans, votre attestation d’ASSR 2 ou d’ASR ;
  • un justificatif d’identité ;
  • un justificatif de domicile ;
  • une photo d’identité-signature ou, à défaut, une photo d’identité ;
  • un avis médical si nécessaire, supervisé par le formulaire CERFA n°14880 ;
  • si vous êtes français et que vous avez moins de 25 ans : une copie du certificat de participation à la JDC ;
  • si vous êtes étranger : un titre de séjour ou une preuve de votre présence sur le territoire français depuis au moins six mois. 

Additionnellement, dans le cas où vous choisissez de vous inscrire par le biais d’une auto-école, il faudra régler la taxe prévue par celle-ci (le coût moyen est de 1800 € pour un permis B et celui d’un permis B1 est de 1150 €). 

Le forfait proposé par les auto-écoles contient 20 heures de conduite de base pour le permis à boîte manuelle et 13 heures pour celui à boîte automatique, mais il faudra bien souvent débourser davantage d’argent pour atteindre les 35 heures. 

Le permis moto : catégorie A

Le permis moto est accessible dès l’âge de 16 ans, en fonction du type de véhicule que le sujet souhaite conduire. En effet, le permis de la catégorie A compte deux subdivisions : le permis A1 et le permis A2

La formation du permis moto est divisée en deux parties, il convient de passer la formation théorique (code motocyclette) afin de pouvoir être éligible à la formation théorique. 

Le permis A1

Parmi les différents types de permis de conduire, on compte le permis A1. Ce type de permis de conduire permet la conduite d’une moto légère dont le cylindre n’est pas supérieur à 125 cm³ et dont la puissance n’excède pas 11 kW. La conduite d’un véhicule trois roues dont la puissance maximale n’excède pas les 15 kW est également permise. 

Pour pouvoir s’inscrire à ce type de permis de conduire, il faut avoir au moins 16 ans. L’inscription peut, comme pour le permis B, s’effectuer par le biais d’une auto-école ou en tant que candidat libre. Les démarches à suivre ne diffèrent pas de celles pour le permis B, citées ci-dessus. 

Vous êtes dispensés de cet examen si vous êtes déjà en possession du permis B. Il vous faudra tout de même suivre une formation de sept heures en auto-école pour pouvoir rendre cela possible. 

Le permis A2

Parmi les différents types de permis de conduire, on compte le permis A2. Ce type de permis permet la conduite d’une moto dont la puissance n’excède pas 35 kW, ainsi que les motos relevant de la catégorie A1. 

Pour pouvoir s’inscrire à ce type de permis de conduire, il faut avoir au moins 18 ans. L’inscription peut, ici aussi, se faire par le biais d’une auto-école ou s’effectuer en tant que candidat libre. Les démarches à suivre sont toujours les mêmes que celles pour le permis B.  

Le permis A

Parmi les différents types de permis de conduire, on compte le permis A. Ce type de permis permet la conduite de grosses cylindrées. En l’espèce, avec ce type de permis, il est possible de conduire une moto sans limite de puissance, ainsi que des trois roues dont la puissance est supérieure à 15 kW. 

Pour pouvoir s’inscrire à ce type de permis de conduire, il faut avoir au minimum 20 ans pour pouvoir conduire des motos et minimum 21 ans pour pouvoir également conduire des trois roues dont la puissance est supérieure à 15 kW. 

Un autre pré-requis est qu’il faut posséder un permis A2 pour pouvoir prétendre passer le permis A. 

Le passage du permis A2 au permis A nécessite de se tourner vers une structure agréée telle une auto-école ou une association agréée par l’État. Il n’est pas possible de faire cela en tant que candidat libre. Vous serez ensuite tenu de suivre une formation de sept heures, sans devoir passer d’examen à la fin. 

Attention ! Il vous faudra tout de même faire la demande du permis A pour avoir le document qui vous autorise légalement à conduire le type de véhicule qu’il couvre, le certificat de réussite seul n’étant pas suffisant. 

Documents nécessaires pour l’inscription au permis moto

Pour les trois types de permis, il conviendra de pouvoir justifier de quelques pièces. Les voici :

  • si vous avez moins de 21 ans, votre attestation d’ASSR 2 ou d’ASR ;
  • un justificatif d’identité ;
  • un justificatif de domicile ;
  • une photo d’identité-signature ou, à défaut, une photo d’identité ;
  • si vous êtes français et que vous avez moins de 25 ans : une copie du certificat de participation à la JDC ;
  • si vous êtes étranger : un titre de séjour ou une preuve de votre présence sur le territoire français depuis au moins six mois. 

Dans le cas où vous effectuez une demande pour le permis A, il vous faudra également être en mesure de justifier de la copie de votre permis A2 et de l’attestation de réussite de la formation que vous aurez effectuée pour passer du permis A2 au permis A. 

Additionnellement, dans le cas où vous choisissez de vous inscrire par le biais d’une auto-école, il faudra régler la taxe prévue par celle-ci. Encore une fois, il n’y a pas de tarif fixe : le prix à payer dépend de la structure auprès de laquelle vous vous rapprochez pour vous inscrire au permis moto. 

Le permis professionnel : catégories C et D

Il existe un permis professionnel accessible dès 21 ans, dépendant du type du véhicule que souhaite conduire le sujet. Il existe différents types de permis de conduire : le permis C et le permis D. 

Pour pouvoir passer le permis professionnel, vous devez préalablement être en possession du permis B. 

Le permis C

Parmi les différents types de permis de conduire, on compte le permis C. Ce type de permis permet la conduite de poids lourds. En l’espèce, ce type de permis de conduire permet la conduite de véhicules prévu spécialement pour le transport de marchandises, dont le poids total en charge est supérieur à 3,5 tonnes et contenant 9 places assises maximum. 

Pour pouvoir s’inscrire à ce type de permis de conduire, il faut avoir au moins 21 ans, sauf si une formation professionnelle de conducteur, type CAP, est suivie par le sujet. Dans ce cas, il est possible d’y accéder dès 18 ans. 

Il vous est possible de vous inscrire au permis C en passant par un centre de formation, ou par vous-même. Ici encore, on ne constate presque aucune différence avec les catégories citées précédemment : les démarches à suivre restent les mêmes. 

Le permis D

Parmi les différents types de permis de conduire, on compte le permis D. Ce type de permis permet la conduite de transport comportant plus de neuf places assises, conducteur inclus. 

Pour pouvoir s’inscrire à ce type de permis de conduire, il faut avoir au moins 24 ans. 

Il vous est possible de vous inscrire au permis D par le biais d’un centre de formation ou par vos propres moyens. Les démarches à suivre ne diffèrent pas de celles citées pour le permis B. 

Documents nécessaires pour l’inscription au permis professionnel

Que vous passiez par un centre de formation ou que vous décidiez de vous inscrire par vous-même, il faudra prévoir un certain nombre de documents justificatifs. En l’espèce, il est impératif de préparer pour le permis C et le permis D :

  • un justificatif d’identité ;
  • un justificatif de domicile ;
  • une photo d’identité-signature ou, à défaut, une photo d’identité ;
  • un avis médical si nécessaire, supervisé par le formulaire CERFA n°14880 ;
  • une copie de votre permis B ;
  • le cas échéant, une copie de votre diplôme de fin de formation de conducteur ;
  • si vous êtes français et que vous avez moins de 25 ans : une copie du certificat de participation à la JDC ;
  • si vous êtes étranger : un titre de séjour ou une preuve de votre présence sur le territoire français depuis au moins six mois. 

N’hésitez pas à visiter notre générateur de photo pour permis en ligne pour en savoir plus sur les conditions d’acceptation de votre photo d’identité. Simple et efficace, vous pouvez effectuer votre photo pour permis en une poignée de minutes afin de la soumettre le plus rapidement possible et de ne pas perdre de temps dans la confection de votre dossier !

Le permis remorque : catégorie E

Parmi les différents types de permis de conduire, on compte le permis E. Ce type de permis est accessible dès l’âge de 18 ans.

Ce type de permis de conduire permet la conduite de véhicules attelés d’une remorque. Il est consacré à la conduite de véhicules prévus pour le transport de marchandises ou de personnes, dont le poids total en charge est inférieur ou égal à 3,5 tonnes et contenant 9 places assises au total. La remorque attelée au véhicule peut avoir un poids compris entre 750 kg et 3 500 kg, et le poids total du véhicule additionné à celui de la remorque peut être supérieur à 4 250 kg. 

Ce type de permis s’obtient soit par le biais d’une auto-école, soit par vous-même. Les démarches à suivre sont les mêmes que celles citées précédemment pour les autres types de permis. 

Attention ! Comme pour le permis professionnel, vous devez détenir le permis B pour pouvoir prétendre passer le permis remorque. 

Documents nécessaires pour l’inscription au permis remorque

Afin que vous puissiez obtenir le NEPH nécessaire pour passer l’examen pratique, voici les documents que vous devez fournir : 

  • un justificatif d’identité ;
  • un justificatif de domicile ;
  • une photo d’identité-signature ou, à défaut, une photo d’identité ;
  • un avis médical si nécessaire, supervisé par le formulaire CERFA n°14880 ;
  • une copie de votre permis B ;
  • si vous êtes français et que vous avez moins de 25 ans : une copie du certificat de participation à la JDC ;
  • si vous êtes étranger : un titre de séjour ou une preuve de votre présence sur le territoire français depuis au moins six mois. 

Types de permis de conduire : résumé

Il existe différents types de permis de conduire dédiés à plusieurs catégories de véhicules différents. En fonction du véhicule que vous souhaitez conduire, vous pouvez vous inscrire à une catégorie de permis en particulier. Certaines de ces catégories nécessitent tout de même parfois l’obtention préalable du permis auto (catégorie B), vu comme le permis de base. 

Types de permis de conduire : FAQ

Quelles sont les catégories de permis de conduire en France ?

En France, il existe 5 grandes catégories de permis de conduire. Il y a :
– la catégorie AM pour le permis cyclomoteur ;
– la catégorie B pour le permis auto ;
– la catégorie A pour le permis moto ;
– la catégorie C et D pour le permis professionnel ;
– la catégorie E pour le permis remorque.

Qu’est-ce qu’une catégorie de permis de conduire ?

Une catégorie de permis de conduire désigne la conduite d’un type de véhicule en particulier. 

Quelle différence entre permis B et B1 ?

La différence entre le permis B et le permis B1, c’est le type de véhicule conduit. En effet, le permis B1 permet la conduite d’un quadricycle lourd à moteur et ne nécessite pas l’obtention du permis B au préalable. Le permis B, lui, permet la conduite d’un champ de véhicule plus large en ce qu’il permet au sujet de manier une voiture, une camionnette, un camping-car, une moto légère et même aussi un tracteur. 

Quelle est la différence entre le permis A et B ?

Le permis A est un permis qui permet la conduite exclusive de motocyclettes, tandis que le permis B est lui dédié à la conduite d’automobiles. 

Combien de temps est valable un permis de conduire ?

Un permis est valable quinze ans après sa délivrance. Son renouvellement peut se faire facilement, sans avoir besoin de passer un nouvel examen.

Leave a Reply

Your email address will not be published.